Je pourrais appeler ça le double effet kiss-cool.

Mon fils a eu droit (en mai dernier) à son 2eme mot dans le carnet : « casse tous ses crayons en classe »

Ma réaction première était quelque chose du genre « Quoi !!! Non mais ça va pas bien dans ta tête !!! » et puis « Je te préviens, tu finiras l’année avec tes moitiés crayons » et (faut toujours que je surenchère) « l’année d’après aussi d’ailleurs »

Bref engueulade, mon fils tête basse et moi en colère. Suffisamment en colère pour oublier de demander le « pourquoi » de son geste.

Sa grand-mère a eu cette présence d’esprit :

-« Mais pourquoi tu as cassé tes crayons ? »
-Mon fils tête super basse : « Pour faire rire Chiara »
-« Ah…et elle a rigolé Chiara ? »
-Mon fils (dont on ne voyait même plus la tête): « non »

Ce Roméo des temps modernes qui a pris tous ces risques pour rien…Enfin, si, il a au moins eu le mérite de nous faire rire 😂